Coucou ..... c'est moi Milo le petit shetland Gersois, mon nouveau Papa Stéphan va vous parler un peu de moi.

" Le 16 Mars j'ai pris en charge ce petit shetland Milo dans l'Hérault où j'ai pu rencontrer sa super Nounou Aurélie qui s'est occupé de lui pendant quelques mois; après les présentations retour pour sa nouvelle maison dans le Gers. Pendant le voyage assis à l'arrière, aucune inquiétude, ni aucun stress ... Arrivé sans encombres nous avons fait deux petites haltes pour que nous puissions nous dégourdir , laisse jamais tendue et toujours un regard en arrière pour voir si je le suis bien .... Et depuis la confiance :-) .

Voilà un mois et demi que Milo est près de moi maintenant et c'est comme s'il avait été toujours à mes côtés, il est toujours aussi attentionné. Des câlins et des léchouilles à profusion et au moindre déplacement, comme un petit scout, il est toujours prêt. Et dès que je m'assieds il se couche près de moi.

Il y a un mois, je suis remonté en Belgique, pour une visite de la famille: la route étant longue, il m'a fallu 12 h 30 pour ce voyage de 1200 km. Ne connaissant pas encore ses besoins, je m'arrêtais toutes les deux heures pour un petit break. Il n'a pas bronché ni rouspété.

La nuit aussi, il est couché contre moi, si je me relève, il reste à sa place, un coup de léchouille, quelques caresses et il se rendort. J'ai pu acquérir un « lance » balle de tennis et souvent nous allons au jardin où il adore courir.

Je comprends aujourd'hui, fort bien Nounou Aurélie qui a eu beaucoup de peine à le voir partir; je fais très attention à son régime et je le pèserai à mon retour en France et vous le communiquerai. En attendant, il dévore sa gamelle matin et soir sans la moindre hésitation et côté comique, chaque fois que je me lève pour le servir, il fait cinq ou six petits tours sur lui-même et ensuite il saute en l'air pour attraper sa gamelle.

C'est donc un petit paradis entre nous deux. Comme je le dis souvent, je n'ai jamais pu considérer mes fidèles compagnons comme des animaux, mais bien comme des petits êtres extrêmement sensibles et attentionnés. Ils en savent tellement plus que nous dans beaucoup de domaines..

En conclusion, le bonheur est dans la maison, de jour comme de nuit grâce à lui et il recevra de ma part, tout le bonheur auquel il a bien droit.

Stéphan.